Auto & Moto école à Sierre & Crans-Montana

menu

Un mort de la route sur deux est romand !

Un mort de la route sur deux est romand.

Les conducteurs de Suisse romande provoquent davantage d’accidents mortels en état d’ébriété que ceux de Suisse alémanique. Pourtant, les campagnes de prévention ciblent les régions dites à risques. Les Latins sont davantage portés sur la bouteille lorsqu’ils prennent la route. Entre 2011 et 2012, pas moins de 78 personnes sont décédées en Suisse dans des accidents de la route liés à l’alcool. Si parmi les victimes, 39 venaient de Suisse alémanique, 37 étaient romands et 2 habitaient le Tessin. Ces chiffres, même s’ils sont en baisse, sont particulièrement inquiétants pour la Suisse romande qui accueille seulement 23% de la population helvétique, écrit le «TagesAnzeiger». Une analyse du quotidien, basée sur les données de l’Office fédéral de la statistique, a démontré que les Romands provoquaient plus souvent des accidents en état d’ébriété que les Alémaniques. Une des raisons de cette différence entre les régions linguistiques vient du fait que les Suisses romands (11,5% en 2012) sont plus nombreux à boire régulièrement de l’alcool que les Alémaniques (6,3%).

Fausse croyance !

Selon le Bureau de prévention des accidents (bpa), un Romand sur quatre croit, à tort, que la limite de 0,5‰ n’est atteinte qu’après trois ou quatre verres. De l’autre côté du Röstigraben, seule une personne sur dix partage cet avis. Les experts de la prévention connaissent bien ces différences régionales et ont réagi. «Nous remarquons des différences culturelles aussi au niveau des excès de vitesse, du port de la ceinture de sécurité et du casque à vélo», confirme Peter Mathys du bpa. Le budget pour la prévention a donc été adapté selon les besoins de chaque région de Suisse. Entre 30 et 35% de l’argent investi dans des campagnes est utilisé en Suisse romande. Pour le Tessin, le bpa prévoit entre 10 et 15% des moyens financiers.

Le saviez-vous ?
Un clip de campagne choc pour la sécurité routière suisse. A voir...

0 Comments

Laisser un commentaire


cinq × quatre =